article crée le 03/04/2020, dernière modification le 01/01/1970

Foire aux questions - Cap emploi 63

Toutes les réponses à vos questions les plus fréquentes sont ici...

  • Si vous êtes inscrit à Pôle emploi, vous devez demander à votre conseiller référent Pôle emploi de vous positionner sur le prochain atelier Cap emploi. Ils ont lieu chaque mois dans chaque agence du département, et c'est à cette occasion que vous rencontrerez un conseiller Cap emploi 63.

  • Si vous n'êtes pas inscrit à Pôle emploi, télécharger le dossier d'inscription disponible ci-après, puis renvoyez nous le complété à l'adresse capemploi@capemploi63.fr

Dossier d'inscription

PDF, 208Ko

  • Si vous êtes salarié, télécharger la fiche de signalement disponible ci-après, puis renvoyez nous la complétée à l'adresse capemploi@capemploi63.fr

Fiche de signalement

PDF, 190Ko

Cap emploi est un réseau national de 98 organismes de placement spécialisé (OPS) qui accompagnent les personnes en situation de handicap et les employeurs vers et dans l'emploi. Financé par l’Agefiph, le FIPH FP et Pôle emploi, chaque Cap emploi décline sur son territoire les missions suivantes :

La RQTH est une décision administrative accordant aux personnes en situation de handicap une qualité leur permettant de bénéficier d’aides spécifiques. Elle permet à « toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique » de faire reconnaître son aptitude au travail, suivant ses capacités liées au handicap.

Elle permet entre autres

  • de bénéficier de l’obligation d’emploi des personnes handicapées dans les entreprises (loi de juillet 1987)

  • d’être prioritaire sur certaines aides et prestations d’insertion professionnelle (contrat aidé…)

  • d’accéder à la Fonction publique par recrutement contractuel spécifique ou par concours

  • de bénéficier de l’appui du réseau de placement spécialisé Cap emploi pour l’insertion et le maintien

  • de mobiliser les aides de l’Agefiph et du FIPH FP

  • de doubler la durée de votre préavis de licenciement en cas de rupture du contrat de travail

  • de demander à votre employeur un aménagement de votre poste ou de vos horaires de travail

  • de signer un contrat en alternance sans limite d’âge

  • d’accéder à des stages de formation ou de rééducation professionnelle

  • de postuler dans les Entreprises adaptées

Nulle part. Il est interdit en France de faire de la discrimination (même positive) dans une phase de recrutement. vous ne trouverez donc pas d'offres d'emploi réservées aux personnes handicapées. Il existe toutefois des sites (Cap emploi, Agefiph, Hello Handicap...) qui compilent les offres d'entreprises "handi-accueillantes". C'est aussi le cas des offres d'emploi portant la mention "A compétences égales, les candidatures de personnes handicapées sont les bienvenues".

Pour finir, vous devez bien comprendre que vous devez postuler sur TOUTES les offres d'emploi qui correspondent à vos compétences et aptitudes, et ce sur tous les sites d'offres d'emploi généralistes (pole-emploi.fr...etc)

Vous ne trouverez jamais une réponse définitive et unique à cette question : cela dépend de vous, de votre situation personnelle, de votre degré d'acceptation du handicap, du métier recherché... Le mieux pour avancer sur ces réponses est de suivre le module de e-learning développé par les Cap emploi de la région Auvergne Rhône Alpes et disponible au lien suivant :

  • AAH : Allocation aux Adultes Handicapés

  • ACTP : Allocation Compensatrice « Tierce personne »

  • AEEH : Allocation d’Éducation pour l’Enfant Handicapé

  • AESH : Accompagnant des Élèves en Situation de Handicap

  • AGEFIPH : Association de Gestion Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Handicapés

  • APA : Allocation Personnalisée d’Autonomie

  • ARS : Agence Régionale de Santé

  • ASS : Allocation de Solidarité Spécifique

  • AVS : Auxiliaire de Vie Scolaire

  • CAF : Caisse d’Allocations Familiales

  • CAMSP : Centre d’Action Médico-Social Précoce

  • CASF : Code de l’Action Sociale et des Familles

  • CDAPH : Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées

  • CI : Carte d’Invalidité (voir CMI)

  • CMI : Carte Mobilité Inclusion

  • CMP : Centre Médico-Pédagogique

  • CMU : Couverture Maladie Universelle

  • CPO : Centre de PréOrientation

  • CRP : Centre de Reclassement Professionnel

  • EA : Entreprise Adaptée

  • EPSR : Équipe de Préparation et de Suite de Reclassement

  • ESAT : Établissement et Service d’Aide par le Travail

  • FALC : Facile A Lire et à Comprendre

  • FAM Foyer d’Accueil Médicalisé

  • FIPHFP : Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique

  • GEM : Groupe d’Entraide Mutuelle

  • IEM : Institut d’Education Motrice

  • IES : Institut d’Education Sensorielle

  • IME : Institut Médico-Educatif

  • IMP : Institut Médico-Pédagogique

  • IMPRO : Institut Médico-Professionnel

  • ITEP : Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique

  • LPC : Langage Parlé Complété

  • LSF : Langue des Signes Française

  • MAS : Maison d’Accueil Spécialisée

  • MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées

  • MVA : Majoration Vie Autonome

  • PCH : Prestation de Compensation du Handicap

  • PDITH : Programme Départemental d’Insertion des Travailleurs Handicapées

  • RAPT : Réponse Accompagnée Pour Tous

  • RQTH : Reconnaissance de la Qualité travailleur handicapé

  • RSA : Revenu de Solidarité Active

  • SAMSAH : Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés

  • SAVS : Service d’accompagnement à la Vie Sociale

  • SESSAD : Service d’Education Spéciale et de Soins à Domicile

  • TA : Tribunal Administratif

  • TCI : Tribunal du Contentieux et de l’Incapacité

  • UEROS : Unité Expérimentale d’Évaluation de Réentrainement et d’Orientation Sociale et Professionnelle

  • ULIS : Unité Localisée d’Inclusion Scolaire

L'obligation d'emploi de 6% de personnes en situation de handicap dans les effectifs s'applique aussi aux employeurs de la Fonction publique (territoriale, hospitalière, ou d'Etat) comptant plus de 20 agents. La voie privilégiée d'accès à la Fonction publique reste celle par concours. Dans ce cas-là, vous pouvez demander un aménagement du déroulement des épreuves en fonction de votre handicap. Vous pouvez aussi l'intégrer par contrat : si vous êtes reconnu personne handicapée, vous pouvez être recruté sous contrat dans des emplois publics pour une période de un an renouvelable une fois. Si, à l'issue du contrat, vous remplissez les conditions d'aptitude, vous serez titularisé. Enfin, il arrive que la Fonction publique d'Etat organise des recrutements spécifiquement ouverts aux personnes en situation de handicap.

Oui, l'accompagnement Cap emploi porte uniquement sur votre recherche d'emploi. Nous n'intervenons pas sur la gestion de vos allocations chômage par exemple. Du coup, vous devez continuer à vous actualiser chaque mois à Pôle emploi, et à répondre à toutes ses sollicitations.

Oui. Cap emploi est doté d'outils pour faire un diagnostic complet de votre situation socio-professionnelle, de vos capacités et limitations, et nous sommes en contact avec des entreprises sensibilisées à la question du handicap en emploi.

Non. Il y a dans le département du Puy de Dôme près de 5000 demandeurs d'emploi en situation de handicap. En 2020, Cap emploi en accompagne 1800. Vous pouvez donc toujours être suivi par Pôle emploi ou d'autres opérateurs. En général, Cap emploi interviendra si c'est vraiment vos problèmes de santé qui sont le frein principal à votre retour à l'emploi.

Oui. Cap emploi est un organisme départemental, avec des permanences maillant tout le territoire. Ainsi, nous réalisons régulièrement des permanences dans les villes suivantes :

  • Ambert

  • Issoire

  • Thiers

  • Riom

  • Saint Eloy les Mines

  • Rochefort Montagne

  • Billom

  • Bourg Lastic

De plus, nous avons à tout moment la possibilité de réaliser des entretiens distanciels, par téléphone ou visioconférence (Skype, Teams...)

Non. L'accompagnement Cap emploi n'ouvre pas droit à une rémunération ou allocation spécifique. Vous continuez donc à bénéficier de vos ressources habituelles (allocations chômage, AAH, Pension d'invalidité ou autre...) A ce titre, il est primordial que vous continuiez à déclarer vos ressources et votre situation à l'organisme payeur.

Cap emploi est composé uniquement de conseillers voire de psychologues du travail. Nous n'avons donc pas accès votre dossier médical, ou à d'autres données privées de ce type. Nous nous basons uniquement sur vos déclarations et sur les informations que vous voulez bien nous communiquer.

Pôle emploi et Cap emploi sont tous les deux membres du Service Public de l'Emploi. Pôle emploi finance partiellement Cap emploi pour prendre en charge et accompagner un certains nombre de demandeurs d'emploi en situation de handicap chaque année. Nos deux structures partagent des informations sur votre dossier d'inscription, sur votre parcours vers l'emploi. La plupart de nos permanences extérieures sur le territoire sont réalisées au sein des agences Pôle emploi.

Non. Il existe plusieurs modalités de suivi avec Cap emploi :

  • Nous pouvons vous rencontrer pour un appui ponctuel : votre conseiller référent a besoin d'un avis extérieur, d'un regard précis en lien avec votre état de santé ou d'une réponse ponctuelle sur votre situation. Il vous oriente donc vers nous pour réaliser ce diagnostic. Le suivi Cap emploi dure alors un voire deux entretiens au maximum, et se termine dès que nous avons répondu à la question ou au besoin limité dans le temps.

  • Nous pouvons vous rencontrer pour un accompagnement renforcé : dans ce cas-là votre conseiller référent vos oriente vers nous pour que nous vous accompagnons sur du long terme, pendant tout votre parcours vers l'emploi. Il débute au premier rendez-vous, et se termine quand vous avez signé un contrat long, ou quand vous décidez d'y mettre fin.

Notre offre de services s'adressent aux personnes en situation de handicap, et aux employeurs. Dans le détail, ce sont les cas ci-dessous :

C'est possible. Les conseillers Cap emploi accompagnent plusieurs personnes, et essayent de prioriser leurs interventions en fonction des besoins et urgences de chacun. En règle générale, nous veillons à ce qu'il y ait au moins une rencontre tous les 3 mois. Si vous voulez le rencontrer plus souvent, ou pour un rendez-vous urgent, c'est à vous d'en faire la demande en appelant le 04.73.16.18.18 ou par mail directement à votre conseiller.

Il faut avant tout en parler à votre médecin traitant, voire à un médecin du travail si vous êtes salarié. Ensuite, c'est la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) qui prendra la décision de vous attribuer ou non la RQTH. La demande est ensuite à déposer sous la forme d'un formulaire disponible en ligne, et qui permettra à la MDPH de statuer.

On peut être travailleur handicapé sans être en fauteuil roulant ou se déplacer avec un chien d'aveugle. Vous devez être en alerte sur toutes les situations où votre état de santé limite pour quelque raison que ce soit vos capacités (douleurs, fatigue...). 80% des handicaps sont invisibles, et 85% des handicaps ne sont pas de naissance mais plutôt acquis au cours de la vie. On peut obtenir une RQTH quand on souffre de maladie chronique (épilepsie, diabète, troubles cardiaques...), de troubles psychiques (dépression, bipolarité...) ou d'un problème de santé ayant des répercussions au quotidien (lombalgie, rhumatisme, dyslexie, allergies, problèmes de vue ou d'audition).


Les partenariats